L’ergothérapeute est un professionnel paramédical. Son objectif est de favoriser l’autonomie de la personne en réduisant ses limitations d’activités, grâce à la rééducation et la réadaptation.

Après une évaluation rigoureuse des difficultés du patient, l’ergothérapeute rééduque par le biais d’activités sollicitant la fonction déficitaire.

Si un manque d’autonomie persiste malgré la rééducation, l’ergothérapeute propose des adaptations et des aménagements afin de pallier la difficulté.

 

L’ergothérapie en libéral

Chez l’enfant, une première évaluation en ergothérapie peut être demandée pour suspicion de dyspraxie, dysgraphie, en raison de troubles cognitifs et/ou moteurs entraînant une limitation d’activité, ou pour un retard plus global de développement.

Les symptômes suivants peuvent être des signes d’appel :

  • Difficultés de développement de la motricité fine, maladresse gestuelle
  • Difficultés d’organisation au quotidien
  • Retard de graphisme
  • Difficultés en géométrie, pour les activités de constructions ou d’analyse visuelle

L’ergothérapeute peut intervenir dans un but rééducatif afin d’améliorer les capacités fonctionnelles des enfants, leur autonomie et de favoriser leur développement.

Enfin, l’ergothérapeute a un rôle de réadaptation, et peut proposer des aménagements dans le cas d’affections entravant la réussite scolaire, comme la dyslexie.

L’ergothérapeute peut intervenir chez l’adulte présentant des difficultés dans les actes de la vie quotidienne et agir sur son environnement afin de le rendre plus accessible et de pallier ses difficultés, qu’elles soient motrices ou cognitives, notamment par l’aménagement de son domicile.