L’ergothérapeute a une mission d’éducation thérapeutique afin de guider l’adulte dans la gestion de ses troubles (moteurs ou cognitifs) et douleurs au quotidien. 

Il a également une mission de réadaptation en intervenant sur l’environnement afin de compenser les troubles présentés par la personne et favoriser son autonomie dans ses activités quotidiennes, domestiques et de loisirs.

La rééducation motrice et cognitive de l’adulte n’étant pas remboursée par la sécurité sociale, nous vous proposons la mise en place d’un programme d’auto-rééducation à domicile avec un point avec votre ergothérapeute bihebdomadaire ou mensuel.

 


Quelques exemples d’interventions…

Ces exemples étant fictifs, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite.

Agenda

 
 
 

Arielle, 23 ans, présente des difficultés d’organisation aux suites d’un traumatisme crânien. L’ergothérapeute l’aide à structurer les activités qui sont difficiles pour elle, à anticiper ses journées, par l’utilisation d’aides techniques à l’organisation.

Exemple d'aménagements

 
 
 
 

Eric, 28 ans, a été amputé de la jambe droite à la suite d’un accident de la voie publique. Il est rentré à son domicile après une période de rééducation en centre, mais il ne se sent pas en sécurité lors des soins personnels durant lesquels il ne porte pas sa prothèse. L’ergothérapeute lui propose un aménagement de sa salle de bain sécuritaire et adapté à ses difficultés et ses craintes.

 
 
 

Gérard, 85 ans, sort d’une hospitalisation pour fracture du col du fémur, causée par une chute à son domicile il y a 3 mois. Il présente depuis plusieurs années une rupture de la coiffe des rotateurs. L’ergothérapeute accompagne son retour à domicile en proposant des aménagements et des aides techniques (matériel adapté, simplifiant les manipulations du quotidien) pour l’aider à rester seul à la maison, et préserver son indépendance fonctionnelle sans prise de risque.

 

Denise, 78 ans, est atteinte d’une maladie d’Alzheimer. Afin d’aider sa famille à la maintenir à domicile et repousser son entrée en maison de retraite, l’ergothérapeute met en place des aménagements du domicile, structure son environnement et ses activités pour préserver son autonomie et sa sécurité.

Textures pour la sensibilité

 
 
 

Pierre, 53 ans, a été victime d’un AVC. Il a bénéficié d’une hospitalisation en centre de rééducation durant trois mois mais porte toujours des séquelles de son hémiplégie. Il consulte  afin de fixer des objectifs de rééducation atteignables avec l’ergothérapeute et de développer des moyens simples pour s’autostimuler à domicile.