FINANCEMENTS

 

Dans certains cas, vous pouvez obtenir des aides financières de plusieurs organismes.

Afin de pouvoir prétendre à ces aides, n’oubliez pas :

  • votre prescription médicale pour toute prise en charge en ergothérapie, dont une copie devra être fournie à votre ergothérapeute
  • un devis établi par votre ergothérapeute comportant vos coordonnées complètes (nom, prénom, date de naissance et adresse) et celles de la personne suivie en ergothérapie
  • un compte rendu d’évaluations ou de séances si celles-ci ont déjà eu lieues qui pourra être joint à un éventuel argumentaire

La MDPH de votre département peut vous accorder certaines allocations, ou augmentations d’allocation, afin de financer tout ou partie de la prise en charge en ergothérapie :

  • AEEH, l’allocation éducation enfant handicapé
  • PCH, la prestation de compensation du handicap

La PCO de votre secteur peut financer pour les professionnels conventionnés un bilan ainsi qu’un suivi d’une trentaine de séances si votre enfant a moins de 7 ans et présente une suspicion de trouble du neuro-développement, ou se trouve en début de parcours diagnostic (sans reconnaissance MDPH à ce jour). Parlez-en à votre médecin traitant.

L’ANAH propose des allocations pour l’amélioration de l’habitat, notamment dans le cadre d’aménagements de logement devenu inaccessible à la personne en situation de handicap.

L’APA peut être alloué aux personnes âgées de plus de 60 ans en manque d’autonomie et participer au financement d’actes d’ergothérapie.

Certaines mutuelles (dont Intégrance, MGEN, AG2R, Mutuelle de l’est, APICIL, MFCTR, Groupe Malakoff, MTRL, CARCEPT PREVOYANCE, AXA, ALMERYS, RSI, HARMONIE, MMA notamment) incluent dans leur contrat un forfait prenant en charge des séances d’ergothérapie, ou possèdent des fonds dans le cadre de leur service d’action sociale, sous condition d’acceptation du dossier de demande de financement en commission. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Dans le cadre de leur service d’action sociale, certains organismes peuvent vous aider à financer des séances d’ergothérapie, tels que les comités d’entreprise, les caisses de retraite ou les assurances privées. Renseignez-vous autour de vous.

Les actes d’ergothérapie n’étant pas remboursés par la Sécurité Sociale, une autorisation de financement dans le cadre d’action sociale ou de prestations extralégales peut être accordée, sous conditions de la gravité du handicap, de revenus et d’acceptation du dossier de demande de financement en commission.

 


HONORAIRES

 

Séance en cabinet
Prise en charge – 45 min

40€

Séance hors cabinet
Prise en charge – 45 min
Frais de déplacements inclus

50€

 

Évaluations cognitives et/ou sensorimotrices
Passation des bilans – 2h
Rédaction du compte rendu

160€

Évaluations spécifiques autisme et troubles envahissant du développement
Passation des bilans – 3h à 4h
Rédaction du compte rendu

240€

 

Évaluations motrices et fonctionnelles adultes
Passation des bilans – 1h30
Rédaction du compte rendu

120€

Conseils en aides techniques
Entretien et essai ou argumentaire – 1h à 1h30

100€

Conseils en aménagement du domicile
Visite du domicile (aménagement d’une pièce) – 1h30
Rédaction du compte rendu

à partir de
120€

 

Vacation
1h
(séances de rééducation/réadaptation de 45 min)

50€

Heure supplémentaire
Séance – Évaluation – Vacation – Visite à domicile

50€

Heure de rédaction
Compte rendu d’évolution – Courrier ESS

20€

Frais de déplacement

0,60 €/km au-delà de 20km

Une prescription médicale est obligatoire pour toute évaluation et prise en charge.
Les comptes rendus sont réalisés et envoyés sous 10 jours ouvrés environ.
Les durées des évaluations et conseils sont susceptibles de varier selon les besoins de la personne.

Votre Ergothérapeute fixe librement le montant de ses honoraires, dans le respect du tact et de la mesure. Ils ne font pas l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie. Art R.1111-21 à R.1111-25 du code de la santé publique.

Tarifs valables au 1e septembre 2020